Encore un carton vert pour Auchan et bravo à Shark Alliance

Auchan, qui avait déjà arrêté la vente de thon rouge en 2007 et mis en place des restrictions de commercialisation de plusieurs espèces pendant leur période de reproduction annonce l'arrêt de la vente des espèces de requins menacés.

 

Mercredi 07 octobre, Auchan a annoncé "l'arrêt de la commercialisation de toutes les espèces de requins menacées", précisant que cette décision concerne « les ventes à l'étal, le frais emballé, les conserves et le surgelé. Les consommateurs pourront se reporter sur les 6 espèces non menacées". Le groupe affirme « être la première enseigne internationale à le faire ».

Cette décision s’appliquera en deux temps à très court terme :
•    Immédiatement en France (également dans les enseignes Simply Market et Attac), en Espagne, au Luxembourg, en Pologne, en Hongrie, en Roumanie, en Chine, à Taïwan, en Russie et en Ukraine ;
•    À la fin de l'année en Italie et au Portugal.

Le retrait porte sur toutes les espèces de requin (notamment le siki), à l'exception des deux espèces de roussette, trois espèces d'émissoles et un stock d'aiguillat des côtes est-américaines (pas top pour ce dernier dont Shark Alliance demande à juste titre le classement à la CITES).

Jacques Le Cardinal, responsable de la poissonnerie Auchan France  a notamment déclaré à l’AFP : "L'année dernière, la partie que nous arrêtons représentait de l'ordre de 200 tonnes en terme de commercialisation, mais entre 300 et 400 tonnes en termes de captures.
J'espère qu'on ne va pas perdre trop de clientèle et que nous allons compenser cette perte de chiffre d'affaires et de volume par la compréhension de nos clients
", a-t-il indiqué.

Qu’il se rassure : on peut légitimement faire le pari que la proportion de clients qui lui auraient REPROCHÉ de s’acharner sur ces espèces en péril est plus forte celle de ceux qui REGRETTERONT leur disparition des étals. Le thon rouge, la crise de la morue et le Grenelle de la mer sont passés par là…

On peut également se demander pourquoi, sur des tonnages aussi faibles, les autres géants de la grande distribution sont aussi frileux quand il s’agit de retirer ces espèces menacées des étals .

Auchan a également présenté plusieurs autres engagements dont celui de proposer plusieurs espèces de poissons "avec une taille supérieure à la réglementation européenne pour atteindre voire dépasser celle nécessaire à la reproduction" ou "fournir à ses clients des informations pour leur permettre de consommer plus durable".

Rappel : Plusieurs ONG dont Greenpeace dénoncent la pêche en eau profonde qui menace la pérennité des espèces des grands fonds. Selon elles, sont notamment concernées l'empereur, le flétan du Groënland, le grenadier, le hoki, la lingue bleue, le sabre noir, la sébaste et le requin siki.

 

En savoir plus :

http://www.planete-terra.fr/Surpeche-la-grande-distribution,1654.html#nb2

http://www.lsa-conso.fr/auchan-cesse-la-commercialisation-de-requins-men...

http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Commerces_et_Distr...