Le CBE rejoint la coalition Océan2012 et signe la déclaration de la Corogne

À l'automne dernier, le CBE avait cosigné la plateforme de 7 ONG françaises sur la réforme de la Politique commune des Pêches. Nous montons d'un cran quelques mois plus tard. Le Collectif a en effet rejoint la plateforme Océan2012 qui regroupe près de 70 associations ONG et organisations de pêcheurs à l'échelle européenne (voir liste) pour porter le dossier. Le mot "Européen" qui est accolé depuis l'origine au Collectif prend ici tous son sens.

Premier acte concret : le CBE était présent à la Corogne la semaine dernière au contre sommet de la petite pêche côtière aux côtés de 65 organisations de pêcheurs. L'idée de ce sommet "bis" était de valider une déclaration visant à placer la petote pêche côtière au coeur des processus de décision de la réforme de la PCP. 65 organisations avaient répondu à l'appel. Contrairement à ce qui se passe en France, les échanges les plus vifs n'ont pas opposé les ONG et les pêcheurs mais ont eu lieu au sein même de la profession. Et c'est tant mieux! Tant que l'on échange, que l'on a un débat d'idées sur le fonds, c'est le signe que l'on veut aller de l'avant et parvenit à un consensus. Comme on pouvait s'y attendre c'est la question pêche artisanale/petite pêche côtière qui a cristallisé quelques tensions : les uns défendant une conception basée sur un couplage taille de bateau rayon d'action (en gros 12 mètres/12 milles) tandis que les autres s'accrochent à une définition plus juridique (tout propriétaire de bateau embarqué pendant les opérations de pêche est un artisan quelles que soient la longueur du bateau, l'engin utilisé et où que soit située la zone de pêche).

Ne soyons pas naïfs : ce débat qui se situe au centre de la réforme de la PCP empoisonne les débats à Bruxelles et ailleurs. En effet, la Commission veut coute que coute imposer les Quotas Individuels Transférables malgré l'opposition de plusieurs états pêcheurs. Elle prévoit cependant une exception pour la pêche artisanale : on voit donc que du périmètre de définition de cette dernière dépendra le périmètre d'application des QIT dont la Commission a fait son cheval de bataille, à la fois en vertu de la doctrine très libérale dans laquelle elle inscrit son action mais également pour se "débarrasser" à boncompte du problème de la pêche en le "refilant" aux intérêts privés.

Le processus sera long avant le 1er janvier 2013 (date d'entrée en vigueur de la nouvelle PCP) et nous aurons souvent au cours des mois prochains l'occasion d'y revenir.

 

Voir la déclaration de la corogne et la liste des signataires :

Fichiers attachésTaille
Coruna web CBE.pdf78.61 Ko