THALASSA : flagrant délit de propagande pour la pêche destructrice

L'émission Thalassa, bien connue de tous les amoureux de la mer, risque malheureusement d'être également reconnue a minima pour sa volonté de ne pas choquer, quelque soient les circonstances, le monde de la pêche professionnelle française, a fortiori de servir de faire valoir aux techniques industrielles les plus destructrices.

En témoigne le récent reportage diffusé le 8 octobre. Une émission sur la pêche profonde, intitulée "Les derniers des Mohicans", qui n'était pas seulement favorable à celle-ci, mais qui en faisait ouvertement la promotion.

Claire Nouvian, présidente de l'association BLOOM, sollicitée au cours de la réalisation de ce reportage, a réagi par le biais du communiqué que nous vous livrons in extenso:

"Cet épisode arrive dans un contexte politique particulièrement important car les quotas fixés par l'Europe pour les espèces profondes sont en cours de négociation or ces espèces sont vulnérables, beaucoup d'entre elles sont menacées et les habitats profonds sont ravagés par les chalutiers industriels dont on connaît les dégâts environnementaux et l'absence de sélectivité. 
L'objectif politique est clair : assurer aux armateurs industriels que la France, par le biais de l'opinion publique, soutient cette pêche destructrice. Une balle offerte aux défenseurs de cette activité résiduelle et déficitaire, bien que massivement subventionnée, pour aller clamer la légitimité de ce massacre de la biodiversité à Bruxelles. 
Ce reportage est beaucoup plus grave que je n'avais imaginé. Il ne s'agit pas seulement de désinformation, mais de propagande, avec distorsion des propos au montage, manipulation des images, sélection soigneuse des informations etc. 
J'ai été profondément choquée par la suite de mensonges décomplexés qui y sont promus. Il m'est impossible de laisser passer des propos aussi dangereux et lourds de conséquences pour notre économie et notre environnement, sans rétablir une image plus fidèle de la situation . 
Un premier document intitulé « PECHE PROFONDE » fait une synthèse de la situation en France à l'heure actuelle : les problèmes de cette pêche, son impact sur les espèces, les milieux marins, l'économie française. 
Un deuxième document intitulé « Décryptage_THALASSA » décrypte les manipulations du commentaire et du montage qui sont faites pour ternir l'image des environnementalistes au profit de celle des chalutiers industriels de façon à fausser le débat. 
Ce document est destiné à la plus large diffusion possible, bien entendu, n'hésitez aucunement à le faire circuler.
"

Ce que nous faisons bien volontiers grâce au fichier que vous trouverez en pièce jointe!

 

Fichiers attachésTaille
THALASSA Lettre Ouverte_Oct 12_2010.pdf288.08 Ko