Quel est l'intérêt de pêcher plus pour gagner moins?

Comme tous les ans France Agrimer publie les chiffres de la filière pêche et aquaculture en France en 2012. Comme d'habitude il y a des choses intéressantes à en tirer et qui prouve une fois de plus que plus on pêche moins on gagne. On peut se poser la question de savoir pourquoi les pêcheurs français continuent dans cette voie qui les même droit dans le mur.

Exemple frappant sur un poisson qui nous concerne en priorité le bar

En 2011 il avait été pêché 4076 tonnes pour un montant de 4 2073 000 Euros soit 10,32 le kg

En 2012 il a été pêché 4150 tonnes (la grosse majorité sur les frayères bien sur) pour un montant de 4 153 2000 Euros soit 10,01 le kg.

On a donc sacrifié 74 tonnes de bars pour moins gagner et perdre de l'argent. Combien ces 74 tonnes de bars pris pour rien aurait il produit de nouveaux bars? A noter que le chiffre de la mise en retrait diminue 9,9 tonnes "seulement"

Autres exemples identiques sur la seiche, le St Pierre, le turbot,la cardine, les raies, la plie, et quantités d'autres ou si le total a augmenté un peu le prix moyen est en forte baisse.

Quel est l'intérêt de pêcher plus  pour gagner moins?

Autre info importante l'importance des prises des chalutiers. Il y a en France 2355 bateaux qui ont débarqués du poisson dans les criées en 2012. Il n'y a "que" 474 chalutiers soit à peu près 20% de la flotte mais ils représentent les 2/3 des prises, c'est bien la preuve qu'il convient de diminuer leurs nombres au profit des petits métiers moins destructeurs et qui permettent à leurs pratiquants de mieux gagner leur vie. A noter que dans ces chalutiers on ne tient pas compte des senneurs, des chalutiers non exclusifs polyvalents.

Une dernière précision ces chiffres ne concernent que les chiffres de débarquements en criées, pour le reste????

Les débarqements en criées

Tous les chiffres pêche et aquaculture