Cartons rouges

THALASSA : flagrant délit de propagande pour la pêche destructrice

L'émission Thalassa, bien connue de tous les amoureux de la mer, risque malheureusement d'être également reconnue a minima pour sa volonté de ne pas choquer, quelque soient les circonstances, le monde de la pêche professionnelle française, a fortiori de servir de faire valoir aux techniques industrielles les plus destructrices.

Vous avez dit "consommation familiale"?

Vous avez dit "consommation familiale"?

"Mettre en place des quotas, c'est ignorer totalement ce qui fait justement l'attrait de la pêche de loisir : son côté aléatoire" (extrait d'un communiqué paru dans le Marin du 09 octobre 2009).

Félicitations aux heureux gagnants du gros lot...

Un thonier espagnol en "délicatesse"avec les autorités américaines

L'Albacore Uno appartenant aux armements Albacora SA risque une amende de 7 millions de dollars (5,6 millions d'euros) devant les tribunaux américains pour avoir franchi 67 fois au moins la ligne des 200 milles qui marque la ZEE des Etats-Unis sans autorisation. D'après un porte parole de la NOAA (en charge de la police des pêche) ce serait la plus lourde amende jamais infligée pour des questions de pêche.

La France veut multiplier par 5 sa capacité thonière dans l'Océan indien; Rien de moins!!!

Dans le Plan de Développement de Flotte qu'elle a soumis à la Commission thonière de l'Océan indien (CTOI, la France revendique ni plus ni moins de quintupler sa capacité en la portant de 4.638 GT (tonnage de jauge) à 23.430 GT d'ici à 2015. Elle souhaite :

Acords ACP : La Mauritanie cède sur le chalutage pélagique en boeuf

La Mauritanie vient d'annoncer qu'elle suspendait l'interdiction de chalutage en boeuf, afin de booster l'attractivité de ses eaux térritoriales vis à vis des armements brittaniques qui bénéficient des accès liés aux accords ACP (Afrique Caraïbes, Pacifique) de l'Union Européenne. Cette mesure s'adresse plus particulièrement aux chalutiers qui travaillent maquereau, chinchard, sardines et sardinelles au large de la côte nord ouest africaine et utilisent des système de régrigération à l'eau de mer (technologie RSW*).

Irlande : Gigantesque fraude à l’étiquetage

Une récente étude* menée dans les magasins et les supermarchés de Dublin, révèle qu’un quart des poissons vendus sous l’appellation de morue ou d’églefin n’en sont pas. Afin de procéder à l’identification des échantillons, ces travaux ont recouru à la technique du code-barre ADN. Des tissus de morue et d'églefin fumés, frits, en beignets, frais et congelés ont ainsi été prélevés et comparés avec les séquences des gènes répertoriées dans plusieurs bases de données.
Bingo !

La baudroie au centre d'une affaire d'Ètat en Islande

Tout commence par une banale affaire de révision de quota. Comme il est fréquent en Islande les autorités accordent les quotas en se gardant une marge de sécurité qu'elles redistribuent en cours de saison si les stocks tiennent bon. Cette année encore, le stock a tenu bon et il ya du rab (2 000 tonnes). Oui sauf que. Sauf que la crise finacière et la déroute du système islandais sont passées par là…

Problème de caisse à outils sur un coquillier anglais :->

Stephen Trust, le patron du Jacomina, un coquillier basé à Brixham, ne manque décidémment ni d'air ni d'à propos.

Thon rouge : premier bilan de la session de l'ICCAT

Au lendemain de la clôture de la session brésilienne de l’ICCAT,* la compilation des quelques données disponibles n’est pas très glorieuse, c’est le moins que l’on puisse dire…

Deux flagrants délits de dégazage en Méditerranée (Le Marin du 23 oct.)

Lors d'une opération internationale menée par REMPEC*, deux bateaux ont été surpris en flagrant délit de dégazage en pleine mer (l'un à 100 milles au large de Toulon et l'autre quelque part entre Toulon et la Corse). L'opération mobilsait les moyens aériens de l'Espagne, de la France et de l'Italie.

Syndiquer le contenu